transmission de la co-écoute

Ces trois formes sont indépendantes les unes des autres, n’entrainant aucune obligation.

Atelier de présentation

Lors d’une soirée ouverte à tous et toutes, organisée pour l’occasion ou au sein d’un événement plus vaste (rencontres, festival…), je présente les grandes lignes de la co-écoute et donne quelques repères concrets qui jalonnent la pratique. Il est possible, si le contexte s’y prête, d’inclure un premier essai.

Cette forme minimale permet à tout un chacun d’avoir une toute première approche de la co-écoute.

Journée d’initiation

Pendant cette journée, nous alternons des temps de présentation théorique, des temps de pratique et des échanges.

Je présente les concepts de base de la co-écoute, les spécificités de la relation de co-écoute et les règles qui encadrent la pratique.

A la suite de cette journée, vous serez en mesure de poursuivre la co-écoute avec un·e autre participant·e ou avec une personne de votre entourage si vous le désirez.

Formation

La formation permet d’acquérir des bases solides afin de débuter une pratique de la co-écoute, à deux et en groupe. Les co-écoutant·es sont relié·es par le réseau local de co-écoute et la formation vous ouvre la possibilité de participer à ses activités.

Pendant la formation nous abordons les concepts et les règles de base, la dynamique des détresses émotionnelles, la relation de co-écoute, les savoir-faire de l’écoute, l’histoire de la pratique et sa contextualisation, la présentation des différents réseaux de co-écoute existants en France et dans le monde, les outils pour poursuivre après la formation…

Le contenu ne peut prétendre à l’exhaustivité, vu le foisonnement de pistes qui ont été ouvertes depuis que la co-écoute existe. A la fin de la formation, vous pourrez poursuivre votre apprentissage via la lecture, la pratique à deux et en groupe, la participation à des ateliers où vous rencontrerez des co-écoutant·es plus expérimentées…

A chaque session, une bonne partie du temps est dédié à la pratique. Des temps d’échanges favorisent une appropriation des contenus abordés. Les participant·es sont invité.es à pratiquer entre deux sessions et à amener leurs questions à la session suivante afin de nourrir l’apprentissage en commun.

Si vous le souhaitez, nous pouvons rester en lien à la suite de la formation, notamment pour faire exister un groupe local.

  • Pour les modalités pratiques, me contacter.