danse
les oiseaux se mirent à chanter 
qui ne s'étaient jamais tus 

christiane rochefort, 'printemps au parking'

C’est grâce à un spectacle de butô que j’ai découvert la danse en 1997, un choc dont je garde un vif souvenir. J’ai ensuite exploré le butô au fil du temps via des stages, des rencontres, des spectacles, des expérimentations collectives…

De 2005 à 2012, j’ai dansé auprès d’Andréine Bel, expérience qui a forgé en profondeur mon approche de la danse. Au sein du groupe de recherche qu’elle avait alors crée et qui est ensuite devenu le Tilt, j’ai participé à la création et au développement de la danse forum.

En 2012, j’ai conclu le D.U. “Techniques du corps et monde du soin” à l’université Paris 8 sous la direction d’Isabelle Ginot par l’écriture d’un mémoire : La danse forum à l’épreuve d’un contexte institutionnel, à partir d’ateliers d’improvisation dansés proposés au sein d’un Centre d’hébergement et de réinsertion sociale pour femmes à Marseille.

A partir de 2015, j’ai transmis la danse forum à quelques ami-es avec qui nous avons créé en 2016 Une troupe de danse forum, lieu de recherches communes auquel j’ai participé jusqu’en 2018.

Les comptes-rendus des danses forum que j’ai proposé de 2007 à 2012 sont publiés sur le site du Tilt, ceux des danses forum et ateliers pédagogiques autour de la danse forum que j’ai animé de 2015 à 2018 se trouvent sur le site d’Une troupe.

La danse contact fut aussi une pratique d’improvisation dansée à laquelle je suis souvent revenue, via de nombreux stages, cours et jams (2006-2014).

Pendant 3 ans je me suis formée de façon soutenue en danse contemporaine, pédagogie et anatomie par le mouvement auprès de Véronique Larcher à Marseille (2008-2011).

J’ai pratiqué le mouvement authentique de façon régulière pendant quelques années au sein du groupe initié par Caroline Zenatti à Die (2013 à 2016). En 2016/2017 j’ai proposé quelques évènements en lien avec cette pratique, dont des ateliers de mouvement authentique et co-écoute.

J’ai créé et co-créé au fil des ans et au gré des rencontres divers espaces de transmission, de recherche et d’expérimentation autour du mouvement dansé improvisé, dont certains ont laissé quelques mots derrière eux : bal folk dégenré, laboratoire du mouvement dansé, corps mouvement et genre, mouvement social

J’ai repris en 2023 le fil de la danse et anime depuis des ateliers de danse impro à l’attention des personnes atteintes de la maladie de Parkinson.